Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 00:00


 

Style : Folk metal.

Retour des guerriers vikings trois ans après un "Battle metal" qui avait impressionné les amateurs de folkeries kitchisantes mais néanmoins metal. Autant dire qu'un tel premier album génère une légitime attente ...

Rassurons tout de suite les cadres pressés qui ne prendront pas le temps de lire l'intégralité de l'article : avec ce Varangian Way, Turisas confirmera l'intérêt que lui porte ses admirateurs, et enfoncera le clou chez ses détracteurs. Pas de grosse surprise, pas de gros changement de formule : toujours ce metal épique, hollywoodien, folkisant sur les bords, puissant, et pour ne rien cacher légèrement grandiloquent.

Pourtant, le groupe progresse encore, affinant sa formule par de subtils changements qui rendent l'ensemble nettement plus digeste. Les claviers péplumesques se font moins présents, au profit d'instruments folkloriques intelligemment utilisés. Le chant se fait plus souvent clair, et nettement moins guerrier (comprendre "moins grave"), accentuant les influences folk qui dominent désormais. Etonnant car le thème de l'album semble toujours aussi martial... Prenons cela comme une saine volonté de renouveler la formule en douceur, d'éviter la pure redite...

A l'inverse de "Battle metal", le chant grogné est désormais minoritaire, utilisé comme un effet de "mise en scène". Bien réalisés, les choeurs guerriers provoquent ce qu'il faut de frissons épiques. Tout ça se mélange joyeusement dans des structures variées, très travaillées, surprenantes au détour d'un solo d'accordéon ou d’une intro au piano, bref toujours intéressantes et maîtrisées. Moins violentes que sur le premier opus, mais toujours aussi "visuelles", les compositions de Turisas font irrémédiablement penser à une fresque cinématographique. Hollywood metal ?

En effet, la formule fait de plus en plus penser à Rhapsody (of fire) -la présence d'un récitatif ne trompe pas, la contagion est en cours...- Restent heureusement un solide sens de la mélodie et du sens de la composition "efficace", deux légers détails qui font désormais défaut aux cousins italiens. "To Holmgard and Beyond" est un modèle du genre, amené à devenir un hymne scénique imparable. L'étonnant "The Dnieper Rapids" pourrait annoncer une évolution encore différente pour la suite.. Du coup, l'intérêt se maintient, et on se surprend à déjà attendre le suivant.

Evolution en douceur, maîtrisée et réussie, Turisas garde l'essentiel de la formule qui avait séduit sur le premier album : essai transformé ! Un renouvellement bienvenu en cette période de forte actualité metal-folk où l'on pourrait commencer à frôler l'indigestion..



Note Générale : 9 / 10
Production : 6 / 6  - Composition : 5 / 6


Site officiel du groupe
Page Myspace du groupe
Article sur wikipedia 

Partager cet article

Repost 0

commentaires