Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 00:00


Style : Power metal progressif. 

Après “Echoes of a nightmare”, voici le deuxième album de Moonlight Agony. Dés la première écoute, impossible de se méprendre, le groupe propose un power metal mélodique assez classique. Tous les ingrédients sont là, dominant largement les compositions, peu de surprise à l’horizon : double pédale, mise en avant des mélodies, etc. Jusqu’au chant, qui rappelle souvent Stratovarius.
Très convaincant, le chant.
Si la voix tire un peu, on sent que le nouveau venu David Akesson y met beaucoup de conviction. La sincérité s’entend, et c’est déjà beaucoup.

Pourtant, quelques petits détails différencient agréablement l'album des nombreux clones de power metal sortant chaque mois. La linéarité des morceaux est heureusement brisée par quelques breaks aux influences progressives très marquées, entre chœurs à capella et solos dégoulinants typiques du néo-progressif le plus clichesque. (désolé, c’est vraiment l’effet que ça fait)
Aïe...
Et pourtant, pourtant…associés en petite touches au power metal efficace qui forme la structure fondamentale de la musique de Moonlight Agony, ces éléments pourtant attendus sonnent plutôt bien et sont intégrés intelligemment aux compos. Quand cliché plus cliché donne un résultat finalement fort écoutable, pour l'auditeur de bonne composition.

Alors certes on est loin, très loin des « essais expérimentaux » promis par les textes promos du groupe. Très, très loin.
Aaaaah ces responsables marketing, il faut toujours qu’ils en fassent trop ! Même ramené au power metal de base, Moonlight Agony n’apparaît pas expérimental pour un sou. Un peu différent par ses influences correctement assimilées, mais sans forcément chercher plus loin.
Qu’importe, il ne faut pas se laisser influencer par la pub : rien de fondamentalement original ici, mais un mix de deux styles plutôt réussi. Avec, répétons-le, une énorme prédominance d’un power metal assez classique : les amateurs de progressif risquent d'être assez déçus de la maigre pitance qu'on leur offre.
Amateur de power metal, vous pourrez être séduit par les variations sympathiques amenées par les apports lointains inspirés de Dream Theater ou autre Evergrey.

 

Note Générale : 6,5 / 10
Production : 4 / 6 - Cover : 4/ 6 - Composition : 4 / 6


Site officiel du groupe
Page Myspace du groupe
Article sur wikipedia (en) 

Partager cet article

Repost 0

commentaires